L’ENSENYAMENT DEL CATALÀ SERÀ GENERAL A CATALUNYA DEL NORD EN UN TERMINI DE DEU ANYS

Pyrénées-Orientales : l’enseignement du catalan sera renforcé dès la rentrée.

La Région, le Département et le rectorat de l’Académie de Montpellier se sont engagés ensemble dans le développement de l’enseignement du catalan.

La langue catalane est plus vivante que jamais. C’est ce que prouve la convention, qui vient d’être signée entre la Région, le Département et l’Académie de Montpellier afin de développer l’apprentissage du catalan dans les Pyrénées-Orientales de la maternelle au lycée.

Avec un large sourire, l’ensemble des acteurs impliqués dans la convention de développement et de structuration de l’enseignement du catalan a signé cet engagement qui devrait permettre de mettre en place “le catalan partout et pour tous, d’ici dix ans” selon Hermeline Malherbe, présidente du Département. Parmi les signataires, Benjamin Assié, conseiller régional délégué aux langues occitane et catalane salue “ce grand jour pour la langue catalane qui va lancer une nouvelle dynamique.” Regrettant le “certain retard” qu’a accusé ce projet porté par l’Office public de la langue catalane, il reconnaît “que cela a permis de porter un objectif plus ambitieux”. À leurs côtés, Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Montpellier reconnaît elle aussi “cette chance pour les plus jeunes de découvrir et de développer un attrait pour la langue catalane.”
De nouvelles classes catalanes ouvertes dès septembre

Pour lancer ce grand projet, les trois parties ont signé cette convention-cadre “qui donne un élan et qui va être amené à se concrétiser rapidement”, selon la rectrice d’académie. Si de nombreux établissements scolaires dispensent déjà des enseignements en langue catalane, cette offre sera renforcée dès la rentrée grâce au dispositif légal qui permet la mise en place de plus de moyens de la part de l’Education Nationale. Canet-en-Roussillon et Sainte-Marie-la-Mer disposeront d’un enseignement d’initiation supplémentaire en primaire, de même que le collège Alice et Jean Olibo de Saint-Cyprien. Le collège Cerdanya, à Bourg-Madame, voit également son cursus d’enseignement bilingue renforcé avec une ouverture de classe de quatrième bilingue. À Perpignan, la maternelle Lamartine accueillera également une classe d’enseignement en bilingue supplémentaire. Enfin, le parcours Mare Nostrum, qui offre un apprentissage de la culture et des langues de l’Antiquité et des langues régionales, s’installera dans les collèges Gustave Violet à Prades, Maréchal Joffre à Rivesaltes, Jean Moulin à Arles-sur-Tech et Pierre Mendès France à Saint-André. Certains lycéens de Perpignan y auront également accès au lycée François Arago et au lycée Maillol.
Informa:LINDEPENDANT.FR (22-6-2022)

96 Lectures | ‣ |
Que tothom ho sàpiga: