MANUEL VALLS, IRRITAT PER LA VISITA DE PUIDGEMONT A PERPINYÀ

Meeting de Carles Puigdemont Ă  Perpignan: “Une provocation” dĂ©nonce Manuel Valls
L’ancien Premier ministre français, Manuel Valls, goĂ»te peu la venue en grande pompe de Carles Puigdemont Ă  Perpignan. Il parle de “provocation” et critique les Ă©lus locaux.

A la veille de l’arrivĂ©e de Carles Puigdemont Ă  Perpignan, Manuel Valls a rĂ©agi Ă  l’accueil que s’apprĂȘte Ă  rĂ©server le dĂ©partement Ă  l’ancien prĂ©sident de la Catalogne.

Un accueil en grande pompe, digne d’une rock-star, ponctuĂ© par un meeting gĂ©ant oĂč de 70.000 Ă  100.000 personnes sont attendues au Palais des Expositions de Perpignan samedi Ă  la mi-journĂ©e. CĂŽtĂ© politique, c’est mĂȘme la quasi-unanimitĂ© en pleine campagne pour les Municipales.

Mais de l’autre cĂŽtĂ© de la frontiĂšre, une voix s’est Ă©levĂ©e, ce jeudi, pour dire toute son opposition Ă  la venue de celui qui a quittĂ© la Catalogne le 30 octobre 2017 pour s’exiler Ă  Bruxelles, deux jours aprĂšs avoir proclamĂ© l’indĂ©pendance unilatĂ©rale de la rĂ©gion provocant une grave crise institutionnelle entre Barcelone et Madrid.

Cette voix, c’est celle de Manuel Valls. Dans une sĂ©rie de tweets, l’ancien Premier ministre français, candidat malheureux aux Ă©lections municipales de Barcelone en mai dernier, a pointĂ© du doigt “un Ă©lectoralisme Ă  la petite semaine”, “l’absence de respect du pays voisin, de sa justice et d’un État de droit” et “la mise en cause des valeurs et des principes de l’Union EuropĂ©enne”.

Manuel Valls est Ă©galement critique envers les Ă©lus qui recevront Carles Puigdemont, dont le maire de Perpignan et la prĂ©sidente du Conseil dĂ©partement des PyrĂ©nĂ©es-Orientales, Hermeline Malherbe. “Des Ă©lus de tous bords vont recevoir en grande pompe Ă  Perpignan un dirigeant politique qui a fui l’Espagne et qui est poursuivi par la justice d’un Etat de droit. Cet indĂ©pendantiste qui n’a rien d’un progressiste affirme venir en ‘Catalogne-nord’ et non pas en France..”

Manuel Valls
✔
@manuelvalls
1) Des Ă©lus de tous bords vont recevoir en grande pompe Ă  #Perpignan un dirigeant politique qui a fui l’ Espagne et qui est poursuivi par la justice d’ un Etat de droit. Cet indĂ©pendantiste qui n’ a rien d’un progressiste affirme venir en “Catalogne-nord” et non pas en France.. https://twitter.com/manuelvalls/status/1232989093979729920 


Manuel Valls
✔
@manuelvalls
Électoralisme Ă  la petite semaine, absence de respect du pays voisin, de sa justice et d’ un État de droit, mise en cause des valeurs et des principes de l’ Union EuropĂ©enne.. https://twitter.com/henrydelaguerie/status/1232985981692862465 


Et Manuel Valls de rajouter: “Les identitĂ©s et les diffĂ©rentes formes de sĂ©paratisme sont opposĂ©es aux principes rĂ©publicains et europĂ©ens. Cette provocation ne peut se dĂ©rouler sans une rĂ©action politique et de principe des autoritĂ©s françaises et des formations politiques rĂ©publicaines.”

Manuel Valls
✔
@manuelvalls
Électoralisme Ă  la petite semaine, absence de respect du pays voisin, de sa justice et d’ un État de droit, mise en cause des valeurs et des principes de l’ Union EuropĂ©enne.. https://twitter.com/henrydelaguerie/status/1232985981692862465 

re Ă  la newsletter quotidienne.
Informa:LINDEPENDANT.FR (28-2-2020)

253 Lectures | ‣ |
Que tothom ho sĂ piga: